Logo des AMVHV [page d'accueil] Musée littéraire Victor Hugo
 

Accueil | Association | Adhésion | Liens | Contact | Nous trouver | Admin

Victor Hugo

« Comme tous les destins exemplaires, la vie de Victor Hugo semble une succession de nécessités. […] Prolifique, surabondant, travailleur infatigable, il ne se réduit pas à ses écrits. Une vie pleine, engagée, des amours, des voyages, une carrière officielle, tous les honneurs, et aussi un regard d’artiste qui nous vaut de superbes dessins : tout cela nous apparaît comme le contrepoids nécessaire et comme l’aliment de cette œuvre olympienne. […] C’est l’amour de la vie, l’exceptionnelle fécondité de cette machine à transformer la vie en mots, en images qui dictent à Hugo cette œuvre gigantesque. »

Jaques Rigaud, avant-propos de l’édition de Tony Bourg et Frank Wilhelm, Le Grand-Duché de Luxembourg dans les carnets de Victor Hugo (Luxembourg, 1985)

Sa vie: une destinée | Ses liens avec le Luxembourg

Sa vie: une destinée

1802

Naissance, le 26 février à Besançon de Victor Marie Hugo d’une mère vendéenne et d’un père militaire républicain et bonapartiste. Deux frères aînés : Abel et Eugène.

1819

VH fonde son Conservateur littéraire.

1820

Bug Jargal, roman.

1822

Odes et Poésies diverses.Mariage avec Adèle Foucher. Le couple aura cinq enfants : Léopold (mort après quelques mois), Léopoldine, Charles, (François-)Victor, Adèle.

1823

Han d’Islande, roman.

1824

Nouvelles Odes.

1826

Odes et Ballades. Bug Jargal (seconde version).

1827

Préface de Cromwell. VH s’annonce comme chef du romantisme français.

1829

Les Orientales, poèmes ;Le Dernier Jour d’un condamné, roman ;Marion Delorme, théâtre.

1830

Hernani, théâtre. Triomphe du romantisme, dont VH est maintenant le coryphée.

1831

Notre-Dame de Paris, roman ;Marion Delorme, théâtre ;Les Feuilles d’automne, poèmes.

1832

Le roi s’amuse, théâtre.

1833

Liaison avec Juliette Drouet. Lucrèce Borgia, Marie Tudor, théâtre.

1834

Littérature et Philosophie mêlées; Claude Gueux, roman.

1835

Angelo, Tyran de Padoue, théâtre; Les Chants du crépuscule, poèmes.

1837

Les Voix intérieures, poèmes.

1838

Ruy Blas, théâtre.

1839

Premier voyage sur le Rhin.

1840

Les Rayons et les ombres, poèmes.

1841

Élection à l’Académie française.

1842

Le Rhin, récit de voyage.

1843

Échec de son drame romantique Les Burgraves. Sa fille Léopoldine se noie dans la Seine à Villequier avec son mari Charles Vacquerie.

1845

Nomination par Louis-Philippe comme pair de France. Début de la rédaction des Misères, qui deviendront Les Misérables.

1848

VH est élu député de Paris après la révolution de février : discours contre la peine de mort, pour la liberté de la presse.

1851

Quatre discours.

1851

2 décembre. Coup d’État du président de la République Louis-Napoléon Bonaparte, que VH avait d’abord soutenu. VH tente d’organiser la résistance, puis est obligé de se réfugier en Belgique. Début de son exil qui durera dix-neuf ans, pendant lesquels il publiera surtout en Belgique.

1852

Napoléon-le-Petit, pamphlet, publié à Bruxelles. Installation dans l’île anglo-normande de Jersey.

1853

Châtiments, poèmes satiriques. VH est initié aux tables tournantes.

1854

Début d’une période d’intense activité créatrice (littérature, peinture, décoration) favorisée par l’exil.

1856

Les Contemplations, le plus important recueil poétique. Achat de Hauteville House, dans l’île anglo-normande de Guernesey. VH y vivra pendant le reste de son exil, mais sa famille séjournera aussi à Bruxelles.

1859

La Légende des Siècles, première série, poèmes.

1862

Les Misérables (5 parties en 10 tomes) publiés à Bruxelles et à Paris. Immense succès : bonnes feuilles, traductions, parodies. Voyage touristique sur le Rhin allemand à travers les Ardennes belges et luxembourgeoises, qu’il répétera en 1863, 1864 et 1865.

1864

William Shakespeare, essai.

1865

Les Chansons des rues et des bois, poèmes.

1866

Mille Francs de récompense, théâtre; Les Travailleurs de la mer, roman.

1867

Mangeront-ils ?, théâtre; Introduction à Paris-Guide, pour l’exposition universelle; La Voix de Guernesey, poésie.

1868

Mort d’Adèle Hugo. VH n’épousera pas Juliette Drouet, mais leur union affective durera jusqu’à leur mort.

1869

L’homme qui rit, roman.

1870

14 juillet: VH plante dans son jardin de Hauteville House « le chêne des États-Unis d’Europe ». 2 septembre: capitulation de l’empereur Napoléon III à Sedan, suivie de son abdication. 4 septembre : proclamation de la République à Paris.5 septembre : retour de VH à Paris.

1871

13 mars: mort de Charles Hugo à Bordeaux où son père, élu député, avait suivi l’Assemblée nationale. 18 mars : enterrement de Charles au Père-Lachaise, le jour même où est proclamée la Commune de Paris. VH se rend à Bruxelles pour y régler la succession de Charles. Ayant offert l’asile politique aux communards poursuivis à Paris pendant la « semaine sanglante », VH est expulsé de Belgique, le 30 mai.

1871

1er juin: VH et le reste de sa famille arrivent à Luxembourg-ville. Il ne quittera le Grand-Duché que le 23 septembre 1871.

1872

L’Année terrible, poèmes (certains écrits en Luxembourg).

1874

Quatrevingt-treize, roman.

1875

Actes et Paroles, textes de discours (il y aura trois volumes: Avant, Pendant et Après l’exil).

1877

La Légende des siècles, deuxième série ;L’Art d’être grand-père, poèmes; Histoire d’un Crime, récit historique.

1878

Le Pape, poème.

1879

La Pitié suprême, poème.

1880

Religions et Religion, poème ;L’Âne, poème.

1881

Les Quatre Vents de l’esprit, poèmes. Legs testamentaire de ses manuscrits à la Bibliothèque nationale de Paris.

1882

Torquemada, théâtre.

1883

Mort de Juliette Drouet. La Légende des siècles, troisième série; L’Archipel de la Manche, essai.

1885

22 mai: Mort de VH à Paris. Funérailles nationales, 1er juin : cercueil exposé sous l’Arc de Triomphe, puis conduit au Panthéon.

>1885

Publication de nombreux inédits: Théâtre en Liberté, La Fin de Satan (1886), Choses vues (1887, 1900), Toute la Lyre (1888, 1893), En Voyage. Alpes et Pyrénées (1890), Dieu (1891), En Voyage. France et Belgique (1892), Correspondance (1896, 1898), Les Années funestes. 1852-1870 (1898), Post-scriptum de ma vie. Lettres à la Fiancée. 1820-1822 (1901), Dernière Gerbe (1902), Océan. Tas de pierres (1942), L’Intervention (1951).

1901

Début de la publication des Œuvres complètes, édition dite « de l’Imprimerie nationale », le dernier des 45 volumes paraissant en 1950.

1902

Célébration du centenaire de sa naissance.

1903

Inauguration de la Maison de Victor Hugo dans son ancien appartement, 6, place des Vosges à Paris ; musée créé par l’écrivain Paul Meurice, ami de VH et exécuteur testamentaire.

1927

Donation de Hauteville House à Ville de Paris par Jeanne, la petite-fille de VH, et les enfants de son petit-fils Georges (Jean, Marguerite, François). Depuis: maison musée.

1935

Célébration du cinquantenaire de sa mort. Inauguration de la Maison et du buste (Rodin) de Victor Hugo, à Vianden.

1952

Célébration du cent cinquantenaire de sa naissance.

1959

Inauguration du Musée Victor Hugo – Maison Vacquerie, à Villequier.

1985

Célébration du centenaire de sa mort.

1991

Inauguration de la Maison littéraire de Victor Hugo au château des Roches, à Bièvres.

2002

Célébration du bicentenaire de la naissance de VH.

 

© 2001-2017 par Les Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden a.s.b.l.