Logo des AMVHV [page d'accueil] Musée littéraire Victor Hugo
 

Accueil | Association | Adhésion | Liens | Contact | Nous trouver | Admin

Les Nouvelles

Notre site compte actuellement 426 nouvelles. Afin d'assurer un téléchargement plus rapide, cette page présente par défaut uniquement les 10 dernières nouvelles. Pour sélectionner toutes les nouvelles veuillez utiliser le menu ci-dessous.

AMVHV a.s.b.l. | Luxembourg | Presse | Divers | Toutes les nouvelles

Inauguration du Sentier Victor Hugo

Le 20 juin 2007 l'ESIMSO, l'Entente des syndicats d'initiative de la moyenne Sure et de l'Our, invitait à Erpeldange à l'inauguration du Sentier Victor Hugo, un des premiers sentiers nationaux réalisé en 1936. Le sentier d'une longueur de 24 km a été entièrement restauré et son tracé a été légèrement modifié. Le départ se situe à la gare d'Ettelbruck, l'arrivée au château de Vianden.
Allocutions de Francis Dahm, président de l’ESIMSO et bourgmestre de la Commune d’Erpeldange, Jean-Paul Thill, responsable des sentiers pédestres nationaux auprès du Ministère du tourisme, Christian Ries, secrétaire des AMVHV et Marco Schank, président de l’ONT.

Victor Hugo randonneur en Luxembourg par Frank Wilhelm

Le dépliant du sentier est disponible en ligne sous format pdf sur le site du Ministère du tourisme (attention : taille du fichier de 29 MB).

Posté le 21.06.2007 par Christian Ries. Rubrique: Luxembourg

 

«Dem Quasimodo säin Klackentuerm»

Le clocher de Quasimodo

Tel est le titre d'une «installation» conçue par les enfants de la classe de Mme Mireille Goebel, institutrice de la Ville de Luxembourg, dans le cadre de la manifestation «Art on Windows».

Il s'agit en l'occurence d'un cadre de fenêtre ouvrant sur un paysage fait de collages, d'objets sculptés en carton pâte et de portraits dessinés, représentant le célèbre sonneur de «Notre-Dame de Paris» avec ses cloches et, aussi, Esmeralda. Scène sans doute inspirée par la lecture de quelque bande dessinée ou par une adaptation cinématographique du roman de Victor Hugo que les enfants de cet âge auront lu tout au plus en version simplifiée.

Visible dans le tunnel menant du faubourg du Grund vers l'ascenseur desservant le parking du plateau du Saint-Esprit à Luxembourg.

Découvert par les membres du comité des Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden sortant d'une réunion de travail au Centre culturel de rencontre Abbaye de Neumünster tout proche.

Posté le 28.09.2004 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

Cachet oblitérant spécial des PTT luxembourgeoises en l'honneur de Victor Hugo

Cachet oblitérant spécial des PTT luxembourgeoises en l

Le vendredi 29 novembre 2002, les philatélistes pourront faire oblitérer leur courrier par un cachet spécial.

Il représente une stylisation du dessin réalisé par VH à Schengen, le 13 septembre 1871, et reproduit en entier sur le timbre luxembourgeois émis le 14 mai 2002. Le dessin du cachet est dû à Mme Jeannine Meyers (Office des timbres).

Seuls quelques bureaux de poste (Luxembourg et éventuellement Vianden) utiliseront ce cachet spécial.

Posté le 30.10.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

« Victor Hugo en philatélie »

Du 9 septembre au 31 octobre, Bernard Kraemer expose des documents de sa riche collection de documents philatéliques autour de la personne et de l'oeuvre de Victor Hugo à la Maison Servais à Mersch.

C'est une des contributions du Centre national de littérature au bicentenaire de Victor Hugo. A cette occasion, les documents concernant le poète appartenant au CNL sont également exposés.

Entrée libre du lundi au vendredi, de 8 h. à 18 h.

Posté le 12.09.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

« Zum Bild des Dichters im Hôtel Victor Hugo in Vianden. Zur Geschichte eines Gasthofs, seiner Inhaber und Gäste »

« Zum Bild des Dichters im Hôtel Victor Hugo in Vianden. Zur Geschichte eines Gasthofs, seiner Inhaber und Gäste »

Tel est le titre d'un article très fouillé, richement documenté et illustré, de Pierre Lech, paru début septembre 2002 dans le n° 20 du périodique des Amis de l'Histoire viandenois (« Veiner Geschichtsfrënn »). L'auteur, professeur honoraire au Lycée classique d'Echternach, est un petit-fils de Pierre Kirsch-Welbes, qui avait acquis en 1901 ce qui allait devenir l'Hôtel Victor Hugo à Vianden; le prix d'achat comprenait aussi le portrait peint en 1899 d'après une photo du poète par l'artiste viandenois Karl Wilhelmy.

L'article reconstitue avec précision le plan de l'ancienne auberge de Marie Koch où la famille Hugo était descendue en 1871, dont l'immeuble fut plus tard appelée Maison Dairomont d'après son propriétaire. Cette maison fait partie de l'actuel Hôtel Victor-Hugo.

Dans l'article il est question encore de la maison toute proche qui fut autrefois l'Hôtel de Luxembourg, où Victor Hugo était descendu en 1862, 1863 et 1865 chez l'hôtelier Pauly.

Pierre Lech publie aussi un dessin de la sérénade donnée au poète dans le jardin de l'auberge Koch, le 20 juillet 1871, à l'occasion de la Saint-Victor. Non signé, très intéressant du fait qu'il représente Victor Hugo, ses proches, mais aussi sans doute Adolphe Pauly, les musiciens et chanteurs, le dessin n'est malheureusement pas signé ni daté. Il a été découvert par Pierre Bassing qui l'a trouvé dans un livre belge paru en 1968 et l'a publié dans le bulletin des « Veiner Geschichtsfrënn » en 1991 sans préciser sa source.

Enfin, une série de photos montrent les différents aspects des maisons de Vianden qui concernent les séjours de Victor Hugo.

Une étude remarquable, qui précise bien des points sur les liens entre Hugo et Vianden et certains de ses habitants, tout en restituant un passé social, économique et culturel sur lequel il y avait jusqu'ici trop peu de témoignages concrets, par exemple sur l'émigration de certains Luxembourgeois vers les Etats-Unis et leur retour.

Posté le 04.09.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

« Käppercher »

« Käppercher »

Sous ce titre (« Käppercher » étant le mot luxembourgeois désignant un timbre avec un portrait), j.f. publie dans le « Luxemburger Wort » (14.05.2002) un article sur la parution, ce jour-là, d'un nouveau timbre émis par les P & T luxembourgeoises à l'effigie de Victor Hugo, à l'initiative des Amis de la Maison de Victor Hugo.
Valeur: 1,12 euros. Dimensions originales: 48 x 30 mm.
C'est le troisième timbre luxembourgeois qui lui est consacré, après 1953 et 1977.

Dans leur bulletin de « Nouveautés » (n° 2, 2002), intitulé « PhilatéLux », les Postes et Télécommunications luxembourgeoises consacrent toute une page au nouveau timbre et au Bicentenaire de la naissance de Victor Hugo.

Posté le 14.05.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

VH en dictée au LCD

96 élèves des classes de IVe et de IIIe ont pris part le mardi 7 mai au 6e « Concours de dictée française » organisé par les professeurs de français du Lycée classique Diekirch (L) avec l'appui du directeur Robert Bohnert.

En cette année du bicentenaire de Victor Hugo, Frank Wilhelm (LCD / CunLux) avait concocté un texte de 288 mots en rapport avec cette actualité:

Un grand sentimental sauvé par la comédie musicale

Piètres lecteurs, bien des jeunes ne développent plus la boulimie d’imprimés de leurs aînés. Depuis belle lurette, d’autres passe-temps ont remplacé chez nos ados le besoin de bouquiner. Gavés de sports techniques, de jeux vidéo ou d’orgies sonores, ils sont peu préparés à prêter attention au simple message linguistique qui requiert concentration et abnégation, alors qu’ils sont plutôt sollicités par des occupations bruyantes et rythmiquement excitantes.

De ce fait, hélas, la lecture d’œuvres majeures de la littérature mondiale, notamment française, n’est plus tellement de mise. Quelle lycéenne pourrait se targuer d’avoir lu de bout en bout « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo ? Quel potache mettrait son orgueil à dévorer les mille pages des « Misérables » ? Pourtant les personnages de ces deux pavés de l’auteur romantique dont on commémore aujourd’hui le bicentenaire de la naissance sont familiers aux élèves, même luxembourgeois. C’est que l’auteur vient à eux, non à travers l’écran de papier, mais via l’écran cinématographique ou cathodique ou par le moyen de la scène. Innombrables, en effet, sont les jeunes gens qui ont découvert les deux chefs-d’œuvre du romancier français comme comédie(s) musicale(s). Si la complexité de l’intrigue n’en sort pas gagnante, si les digressions et les séquences descriptives sont sacrifiées dans cette forme de théâtre chanté et chorégraphié, l’essentiel surnage. Le drame de Quasimodo dont la disgrâce physique est largement compensée par la générosité foncière, le destin pathétique de Jean Valjean qui se dévoue corps et âme au bonheur de sa fille adoptive Cosette, sont relayés par les adaptations scéniques modernes. Grâce à ces productions très médiatisées, la pensée hugolienne rencontre de nouveaux publics et, qui sait, les incite à redécouvrir le livre comme support de culture.

Posté le 09.05.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

Victor Hugo en dictée chez l'APFL

Lors du 15e Concours des Meilleurs élèves de français de l'enseignement secondaire et supérieur luxembourgeois, le 19 mars 2002 à l'Athénée de Luxembourg, l'Association des Professeurs du Grand-Duché de Luxembourg avait prévu un jeu de questions consacrées à Victor Hugo. La traditionnelle dictée dans l'esprit de Bernard Pivot était cette année consacrée au même auteur.

« À propos du bicentenaire de Victor Hugo

Lorsqu’il naquit, son siècle avait deux ans. Il ne mit pas longtemps à trouver sa voie pour faire entendre sa voix conquérante et devenir le Napoléon des lettres. Conscience et écho sonore de son ère, il était à l’écoute des questions pendantes et a illustré tous les genres littéraires, du drame médiéval au roman humanitaire en passant par l’épopée, le lyrisme, le pamphlet et le récit de voyage. Qui ne connaît pas le sonneur de cloches de Notre-Dame, borgne, bossu et borné, mais dévoué à l’élue de son cœur, Esméralda la bohémienne, le bagnard évadé méritant sa rédemption par son abnégation, le gamin de Paris gouailleur et paumé, ou encore l’homme qui rit, avec son incroyable gueule ? Ces personnages grotesques et pathétiques sont devenus des figures universelles que des adaptations cinématographiques ou des comédies musicales ont popularisées encore davantage que les innombrables éditions du coryphée du romantisme français, qui fut plusieurs fois l’hôte de notre pays. »

Texte concocté par Frank WILHELM
164 mots

La meilleure copie de dictée remise comportait une faute.

Posté le 07.04.2002 par Christian Ries. Rubrique: Luxembourg

 

« ONT Dépliant sur Victor Hugo »

« ONT Dépliant sur Victor Hugo »

Sous ce titre, le « Lëtzebuerger Journal » (16/17.03.2002) signale le dépliant que l'Office National du Tourisme vient de publier « Sur les pas de Victor Hugo au Grand-Duché de Luxembourg ». Tiré à 10.000 exemplaires, le dépliant présente quatre régions du Grand-Duché (Coeur du bon pays, Ardennes, Mullerthal, Vallée de la Moselle) où Victor Hugo est passé. Le texte comporte des notices détaillées concernant les attractions touristiques actuelles et des extraits des carnets de voyage du poète, lequel fournit aussi quelques illustrations. Réalisé en collaboration avec les Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden. Disponible gratuitement auprès de l'ONT.

Plus d'infos: http://www.ont.lu
Posté le 26.03.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

Spectacle audiovisuel pour la Maison de Victor Hugo à Vianden

Spectacle audiovisuel pour la Maison de Victor Hugo à Vianden

Samedi 3 mars 2002, sous la direction artistique de Claude Frisoni, quatre comédiens et deux amateurs enregistrent les textes et dialogues du spectacle conçu par Frank Wilhelm pour la chambre de Victor Hugo à Vianden. Parmi eux, Adrien Ries (3,5 ans) interprétant le rôle du petit-fils du poète, Petit Georges (3 ans à Vianden, en 1871). En une douzaine de minutes, les liens entre le poète et le Grand-Duché seront évoqués par la parole, la musique, les bruitages et les images. Réalisation technique de cette projection holographique: AudioVision, Luxembourg.

Posté le 06.03.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

Séance (peu) académique pour le Bicentenaire

Séance (peu) académique pour le Bicentenaire

Le mardi 26 février 2002, bicentenaire de la naissance de Victor Hugo, le programme luxembourgeois des commémorations hugoliennes est présenté à la Bibliothèque nationale de Luxembourg, devant un public nombreux et conquis par la formule à la fois respectueuse et décontractée retenue par les Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden pour rendre compte de la personnalité complexe de l'écrivain. Discours et interventions de Mme Monique Kieffer, directrice de la BNL, Charles Suberville interprétant « La légende de la nonne » et « Gastibelza » sur les mélodies de Brassens, Mme Erna Hennicot-Schoepges, ministre de la Culture, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Claude Frisoni, président des AMVHV, Philippe Noesen, comédien disant le texte du discours de Victor Hugo aux Viandenois, Frank Wilhelm, vice-président des AMVHV. Lancement du site cybernétique, présentation de la restauration muséographique. La presse luxembourgeoise a répondu très favorablement à l'invitation.

Posté le 26.02.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

Victor Hugo dans les lycées du Grand-Duché

Par lettre circulaire du 6 février 2002, Mme Anne Brasseur, ministre de l'Education nationale, informe les professeur(e)s de l'enseignement secondaire classique et technique que l'Education nationale s'associera à partir de la rentrée 2002/03 à la commémoration du bicentenaire du poète. Un dossier pédagogique sera élaboré pour le travail en classe dans les cours de français. D'autre part, un concours de plaidoyers sera organisé, pour lequel les élèves, aidés par un professeur, défendront une cause d'actualité en s'inspirant des combats menés par Victor Hugo.

Posté le 18.02.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

« Luxembourg - Paris - Luxembourg ... 1871 »

Les migrations au temps de la Commune, entre Luxembourg et Paris et vice versa, fournissent l'objet de l'exposition du même titre au Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg. Victor Hugo y est présent par des notices de son carnet à propos du siège de Paris en 1870-1871 et de la famine qui frappa le petit peuple de Paris, avec lequel le poète de « L'Année terrible » fraternisait. « Excellent cuissot d'antilope du Jardin des Plantes », écrit-il le 28 novembre 1870.

Posté le 09.02.2002 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 

Bicentenaire de la naissance de Victor Hugo

La présentation du programme de l'année du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo aura lieu le mardi 26 février 2002 à 10:00 heures à la salle Mansfeld de la Bibliothèque Nationale, 37, boulevard Roosevelt, Luxembourg.

Posté le 31.01.2002 par Christian Ries. Rubrique: Luxembourg

 

11.05.2002: Réouverture de la Maison de VH à Vianden

11.05.2002: Réouverture de la Maison de VH à Vianden

Le 11 mai 2002 aura lieu la réouverture officielle de la Maison de Victor Hugo à Vianden, point fort parmi les manifestations à l'occasion du bicentenaire de sa naissance.

Posté le 30.01.2002 par Christian Ries. Rubrique: Luxembourg

 

« ce siècle avait deux ans... »

Ce recueil de poèmes de la plume de Félix Molitor, illustré par Roger Bertemes, sera présenté au public le 15 mai 2002 à la Bibliothèque Nationale de Luxembourg (Salle Mansfeld).

Molitor, F., 2002. - « Ce siècle avait deux ans », poèmes à la mémoire de Victor Hugo. Avec 12 lavis de Roger Bertemes. - Ed.: Les Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden asbl. - Coéd.: Islek ohne Grenzen EWIV dans le cadre du programme culturel ISLEKer ART. Bibliothèque Nationale de Luxembourg. - 1ère édition. - Imprimerie Hengen, Luxembourg.

Posté le 18.10.2001 par Christian Ries. Rubrique: Luxembourg

 

« Avec Victor Hugo sur les routes du Grand-Duché »

Dimanche 1er octobre 2000, à 15 h., au 'Maacher Kulturhuef' (54, route de Trèves, L-6793 Grevenmacher). Causerie-projection de Frank Wilhelm.

Posté le 08.04.2001 par Frank Wilhelm. Rubrique: Luxembourg

 
 

© 2001-2018 par Les Amis de la Maison de Victor Hugo à Vianden a.s.b.l.